Comment penser autrement les imputations ?

Quand vous étiez petit, votre approche du commerce était simple : 

  • le troc : “jte file ma pom’pote si tu me passes ta carte Pokémon Vpowermax (ou ton autocollant Panini Platini pour les moins jeunes)
  • la marchande : “bonjour madame, ça fera 9 euros le kilo de mandarines (en plastique)”

Puis vous avez grandi, vous avez fondé votre agence de com’, votre cabinet de consulting ou votre ESN, et vous vous retrouvez à vendre de l’intelligence et du temps passé. 

Bref, de l’immatériel à valoriser, à quantifier et à suivre. On est loin des mandarines…

Dans toutes les sociétés de services, le temps passé est de l’argent. Et la planification est un enjeu primordial.

Ce temps passé se mesure grâce aux imputations des collaborateurs. Ces derniers, en général, ne sont pas fan-fan et oublient régulièrement de le faire en temps et en heure. Non pas parce qu’ils ont des “temps” à cacher, mais parce que clairement, ce n’est pas leur priorité. Vous avez beau supplier, maugréer, menacer, récompenser, rien à faire, on s’y tient 2 semaines et rapidement, on se rend compte qu’il en manque encore.

Mais comment penser autrement les imputations des collaborateurs, afin que tout le monde s’y retrouve ?

Centralisez et automatisez avec Furious 

La promesse Furious – des opérationnels à la direction générale – c’est de faire gagner du temps en automatisant les tâches récurrentes afin que les experts se concentrent sur leur expertise. 

Or imputer n’est pas une expertise. C’est ch***.

Alors pourquoi ne pas automatiser les imputations ? Et hop, aussitôt dit, aussitôt fait !

Dans Furious, le planning centralise et l’IA automatise : il ne reste qu’à valider !

Il est même possible de pré-staffer les ressources dès la phase avant-vente, lors de la création d’un devis. Si celui-ci est validé, il se transforme en projet et le planning est déjà prêt.

Chaque matin, Paulo de la créa reçoit ainsi un petit mail ou slack l’informant du ou des projet(s) sur le(s)quel il est staffé pour la journée… Et le soir, il en reçoit un autre lui demandant de valider ses temps en un clic, ou de les corriger le cas échéant. 

Le pouvoir est dans l’anticipation

Grâce à ce système qui anticipe le planning, il est possible d’extraire des données portant sur la disponibilité des équipes ou des compétences à plusieurs semaines ou mois… Et le plus gros bénéfice est dans l’anticipation de la rentabilité du projet… car on ne vous apprend rien : un projet bien planifié est un projet qui a nettement plus de chance d’être rentable !

Furious va même plus loin grâce aux alertes prédictives ! 

Si le temps passé sur un projet commence à déborder, les managers et éventuellement les chefs de projet reçoivent une alerte. 

De la même façon, Manu -aka le-CP-qui-aime-staffer-à-tout-va– ne pourra pas ajouter du temps sans cohérence, une alerte lui signalant que ce n’est pas possible/rentable !

Bref, comme nous l’a dit assez justement un de nos clients : avec Furious, il est impossible de perdre de l’argent, sans que Furious ne vous ait prévenu avant !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
logo Furious

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous recevrez chaque mois toute l’actualité de FURIOUS