webleads-tracker

Combien coûte la migration vers un ERP pour mon agence ou mon ESN ?

La modernisation de votre gestion d’entreprise vous a mené à une décision cruciale : l’acquisition d’un nouveau logiciel ERP, cette technologie d’exploitation à interface graphique développée pour centraliser et simplifier les opérations au cœur de votre activité, que ce soit dans votre agence, votre ESN, votre start-up, votre cabinet de conseils ou vos équipes – le choix est aussi vaste que les besoins sont spécifiques.

Mais au-delà des challenges techniques et des besoins d’organisation, un élément clé se détache et s’immisce dans vos discussions – et ce n’est pas seulement Sylvie, votre DAF bien-aimée, qui y pense :

Cet article se propose de démystifier la question qui pèse sur toutes les têtes : « Quels seront les coûts réels de ce changement? » De l’acquisition à l’hébergement, en passant par les services de l’intégrateur, ce n’est pas seulement un progiciel ou un simple CRM que vous choisirez. Vous opterez pour une solution ERP – ou PGI (Progiciel de Gestion Intégré) en français – qui peut avérer être doublement bénéfique : en optimisant la productivité de chaque poste de travail, mais également en rendant chaque processus plus efficace.

L’ERP propriétaire que vous recherchez doit être accessible et adapté à la taille de votre marché. Le prix varie énormément en fonction du nombre de collaborateurs à former, des fonctionnalités spécifiques au secteur d’activité, de l’interface graphique développée par Microsoft ou d’autres fournisseurs, et bien sûr, du type d’hébergement choisi. Il est essentiel de se munir d’une liste exhaustive des coûts cachés afin d’optimiser l’allocation du budget et de garantir la rentabilité de cette nouvelle implantation. L’objectif est de mettre à disposition de vos employés un outil qui améliorera la comptabilité, la vente, la gestion des clients et de nombreuses autres pratiques essentielles – tout cela en bénéficiant d’une technologie de pointe adaptée à votre secteur d’activité.

Combien coûte la migration vers un ERP pour mon agence ou mon ESN ?

En effet, on se concentre souvent sur les frais d’utilisateurs mensuels qui varient d’un éditeur à l’autre. Mais comme pour l’achat d’une nouvelle voiture, des frais “cachés” peuvent également entrer en ligne de compte… et doivent être anticipés pour votre tranquillité (et celle de Sylvie).

Voici les 5 frais à contrôler avant tout choix d’ERP :

1 / Les frais de migration externes

Tout d’abord l’éditeur que vous avez choisi : quels frais sont à prévoir en plus du tarif utilisateur mensuel ? Par exemple : les frais d’implémentation, les frais d’accompagnement et de formation, les frais de suivi avec le back-office (certains éditeurs limitent les échanges et facturent les suivants) etc.

Chez Furious, nous offrons jusqu’à nouvel ordre les frais de création d’instance, de set-up et de formations à nos clients TPE-PME. Une façon pour nous d’être solidaires avec eux en ces temps particuliers et de leur permettre de s’équiper facilement d’un outil de pilotage pointu et complet.

D’autres frais externes sont également à prendre en compte :

Furious remplace par exemple en moyenne 7 outils chez nos clients !

2/ Les frais de migration internes

Parfois plus difficiles à comptabiliser, ils comprennent :

3/ Les frais du ou des éditeur(s) que vous quittez

Nos clients ont parfois la surprise de découvrir que certains éditeurs les lient par des contrats jusqu’à une date anniversaire. La rupture anticipée devient payante.

Pour information, l’engagement chez Furious est uniquement trimestriel : nous sommes en effet persuadés que nos clients restent chez nous parce que l’outil les aide au quotidien, pas parce qu’ils ont signé pour un ou trois ans !

Par ailleurs, certains éditeurs font également payer la récupération de votre data. Chez Furious, toute la donnée de votre instance vous appartient. Elle est exportable à tout moment par les personnes de l’entreprise qui y sont autorisées, sans frais additionnels.

4/ Les frais de paliers

Méfiez-vous des politiques de prix agressives qui peuvent vous réserver de mauvaises surprises en cas de croissance ou après la première année.

Les questions à vous poser avant tout engagement :

5/ Les frais si la solution ne vous convient pas/ ne fonctionne pas

La phase de test est importante et ne doit pas se limiter à 2 semaines (sauf si vous le souhaitez).

En effet, il est important que vous puissiez découvrir toute la puissance de l’outil, et surtout que vous soyez sereins vis-à-vis de la réactivité et de l’accompagnement de l’éditeur choisi.

Néanmoins, si vous souhaitez arrêter la collaboration, vous serez contents d’avoir anticipé en vous posant les bonnes questions :

Comprendre le coût d'un ERP

Investir dans un ERP est une décision majeure pour toute entreprise. Le coût associé peut être substantiel, mais il est justifié par la valeur ajoutée que l’outil peut apporter. Comprendre en détail ce coût est essentiel pour faire un choix éclairé et tirer le meilleur parti de votre investissement.

Quels sont les composants essentiels d'un ERP et leur impact sur le prix ?

Un ERP est comme un organisme vivant au sein de votre entreprise, composé de plusieurs éléments essentiels qui déterminent son efficacité et, par extension, son prix :

Chaque composant a son prix, et l’équilibre entre nécessité et coût est crucial.

Comment le choix entre ERP SaaS et on-premise influence-t-il le budget ?

La décision entre un ERP SaaS (Software as a Service) et une solution on-premise est déterminante pour le budget :

Votre choix affectera non seulement vos dépenses initiales mais aussi la structure de vos coûts à long terme.

Comment les fonctionnalités spécifiques d'un ERP déterminent-elles son coût ?

Les fonctionnalités que vous choisissez définissent directement la complexité et donc le prix de votre ERP :

Pensez à l’avenir et non seulement aux besoins actuels pour éviter des coûts supplémentaires inattendus.

Quels sont les avantages d'un ERP modulaire pour la gestion des coûts ?

Un ERP modulaire peut être la solution pour maîtriser les coûts :

L’approche modulaire est un moyen efficace pour contrôler le budget tout en bénéficiant de la flexibilité nécessaire à la croissance de l’entreprise.

Quel budget prévoir pour l'intégration et la personnalisation d'un ERP ?

L’intégration et la personnalisation sont deux aspects qui peuvent significativement affecter votre budget :

Allouez une partie du budget pour ces étapes cruciales. Elles sont fondamentales pour que l’ERP s’aligne avec votre vision stratégique et objectifs opérationnels.

La tarification des ERP décortiquée

La mise en place d’un système ERP est un investissement conséquent pour toute entreprise, et encore plus pour une PME où chaque euro compte. Comprendre la structure du prix peut aider à faire des choix judicieux et à anticiper les coûts.

Comment est structuré le prix d'un ERP pour les PME ?

Pour une PME, le prix d’un ERP est généralement structuré autour de plusieurs axes :

La compréhension de ces éléments est vitale pour évaluer le coût réel et éviter les surprises budgétaires.

Quel est le prix moyen d'un ERP pour une petite ou moyenne entreprise ?

Le prix moyen d’un ERP pour une PME peut varier de manière significative, généralement entre 10 000 et 100 000 euros, en fonction de plusieurs facteurs :

Ces fourchettes sont indicatives et peuvent changer selon les exigences spécifiques et les choix technologiques.

Les critères de choix pour un ERP

Le choix d’un système ERP est une décision stratégique pour toute entreprise. Les critères de sélection doivent être alignés avec les besoins métier, la taille de l’entreprise et sa vision à long terme.

Cloud, propriétaire, SaaS : Comment choisir le modèle d'ERP adapté à son entreprise ?

Le choix entre un ERP cloud, propriétaire ou SaaS dépend de plusieurs facteurs :

Quelle importance donner à la modularité et l'automatisation dans le choix d'un ERP ?

La modularité permet de choisir des fonctionnalités spécifiques qui correspondent aux besoins immédiats de l’entreprise, avec la possibilité d’ajouter des modules supplémentaires plus tard. L’automatisation intégrée dans l’ERP peut libérer du temps en réduisant les tâches manuelles et en minimisant les erreurs. Ces aspects doivent être évalués en fonction des objectifs à long terme et de la stratégie de croissance de l’entreprise.

Diagnostic ERP : Comment évaluer vos besoins réels et leur influence sur le prix ?

Pour réaliser un diagnostic ERP, il faut :

Une évaluation précise des besoins influence directement le prix, en évitant les coûts superflus pour des fonctionnalités inutiles.

Planification et gestion du projet ERP

La mise en œuvre d’un ERP nécessite une planification minutieuse et une gestion rigoureuse pour assurer le succès du projet et la maîtrise du budget.

Comment établir un cahier des charges précis pour son ERP ?

Pour établir un cahier des charges précis, il est crucial de :

Un cahier des charges bien défini orientera le choix de la solution ERP et les négociations avec les fournisseurs.

Quelles sont les étapes clés pour budgétiser un projet ERP ?

Les étapes clés pour budgétiser un projet ERP incluent :

ERP et évolutivité : Comment anticiper les coûts futurs ?

Anticiper les coûts futurs implique de regarder au-delà des coûts initiaux :

L’anticipation de ces coûts assurera la pérennité de l’investissement ERP et soutiendra la croissance de l’entreprise.

Bref, vous l’aurez compris, une bonne anticipation des frais supplémentaires éventuels vous permettra d’éviter de mauvaises surprises. Le choix d’un ERP est stratégique et se planifie également sur le plan financier.

En moyenne, comptez un mois de préparation interne, puis 2 à 3 mois pour migrer.

Quel est le coût d'un ERP ?

Le coût d’un système ERP peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs tels que la taille de l’entreprise, la complexité des opérations, le nombre d’utilisateurs, les fonctionnalités requises, le type de déploiement (cloud, on-premise, ou SaaS), et le niveau de personnalisation nécessaire. Les prix peuvent aller de quelques milliers à plusieurs millions de dollars. Les coûts indirects tels que la formation, la maintenance et les mises à jour doivent également être pris en compte.

Comment budgétiser un projet ERP ?

Pour budgétiser un projet ERP, vous devez :

  • Évaluer et documenter vos besoins métier et processus.
  • Obtenir et comparer des devis détaillés de différents fournisseurs d’ERP.
  • Prévoir les coûts directs comme les licences/abonnements, la mise en œuvre, la personnalisation, et l’intégration.
  • Inclure les coûts indirects comme la formation, le support, la maintenance et les mises à niveau futures.
  • Constituer une réserve pour les dépenses imprévues.

Que signifie ERP et quelle est sa définition ?

ERP signifie « Enterprise Resource Planning » (Planification des Ressources de l’Entreprise). C’est un type de logiciel qui aide les organisations à gérer et automatiser des processus d’affaires essentiels tels que la finance, les RH, la production, la chaîne d’approvisionnement, et d’autres opérations. Un système ERP centralise les données et améliore la collaboration et l’efficacité en fournissant une source unique de vérité à travers l’entreprise.

Qui utilise le CRM dans une entreprise et pourquoi ?

Le CRM est utilisé par divers départements au sein d’une entreprise, notamment :

  • Ventes : pour suivre les leads, gérer les pipelines de vente et établir des prévisions.
  • Marketing : pour segmenter les clients, mener des campagnes ciblées et analyser les retours sur investissement.
  • Service client : pour gérer les tickets de support, suivre les interactions client et améliorer la satisfaction client.
  • Direction : pour avoir une vue d’ensemble des performances de l’entreprise et guider les décisions stratégiques.

L’utilisation d’un CRM permet une meilleure organisation, une communication améliorée et une prise de décision éclairée basée sur des données précises.

logo Furious

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous recevrez chaque mois toute l’actualité de FURIOUS