Comment fidéliser vos freelances ?

Dans le secteur de la com’ (mais pas que), le recours à des partenaires indépendants (aka des free) est assez courant. 

Certaines entreprises l’assument, d’autres non, mais ce n’est pas le sujet ici.

Le vrai enjeu pour tous est le même : comment garder le contact et fidéliser les frees avec qui on aime bosser ? Ceux qui nous aident à gagner des compet’ et qui sont tellement sympas qu’on les invite chaque année au repas de Noël. Bref, ceux qui font (presque) partie de la “famille” du bureau.

Parce que soyons réalistes, l’invitation petits fours-champagne annuelle, ça ne suffit pas forcément à faire de Pedro-le-free notre partenaire secure.

Et de son point de vue, c’est la même chose : comment peut-il s’assurer que nous ne lui ferons pas (ou peu) d’infidélités ?

C’est là qu’un outil comme Furious entre en jeu.

Répertorier, centraliser et partager

Tout d’abord, un bon free, c’est comme un bon plan soldes : tu partages avec parcimonie, soit parce que tu as peur qu’il ne soit plus dispo quand tu en auras besoin, soit parce que c’est devenu tellement évident pour toi que tu ne penses plus à en parler, sauf quand Alice fait le tour de l’agence avec des cookies en guise de deal…

Or dans une même entreprise, c’est quand même mieux de partager l’info, surtout quand elle permet d’augmenter la qualité délivrée. 

Il est intéressant aussi que, dans la pluralité des profils partenaires, n’importe qui puisse identifier et contacter LA perle rare en motion 3D (par exemple) sans pour autant faire le tour des bureaux (d’autant qu’on n’y est pas tous actuellement) ou sans spammer tout le monde avec ses demandes mails/slack.

Lorsque nous avons pensé Furious, il nous a semblé indispensable de pouvoir clairement répertorier et taguer en fonction de leurs compétences les partenaires indépendants avec lesquels nos clients collaborent.

L’ensemble des infos de contact, de TJM, de book, de précédentes missions etc sont ainsi à disposition de l’ensemble des équipes, qui peuvent en 2 clics identifier – sans déranger la terre entière – le free le plus adéquat pour le projet.

Ensuite, il n’y a plus qu’à l’intégrer au planning.

Intégrer pleinement

Certains frees -comme on le disait en introduction -sont parfois tellement intégrés, qu’il est difficile de s’imaginer faire sans eux. Et bien qu’ils tiennent pour X ou Y raison à leur indépendance, eux aussi apprécient une certaine “sécurité” projets via la fidélité d’une agence.

D’ailleurs nous avons plusieurs clients qui fonctionnent en partie avec des indépendants au long cours sur certaines de leurs activités (parfois même tout un pan d’expertise).

Il est donc évident que ces partenaires, au même titre que les autres collaborateurs, doivent intégrer Furious, dans le but de simplifier et accélérer les échanges projets/planning.

Dans une approche light, Furious permet d’ouvrir les vues planning et TODO tickets aux partenaires extérieurs sans coût supplémentaire. 

Par ailleurs, dans une approche plus complète, il peut être intéressant de proposer à ces VIP (Very Indispensable Partenaire) de prendre à leur charge leur licence Furious. Ainsi pour un tarif compris entre 200 et 250 euros/an et tout en gardant son indépendance, un free noue un partenariat privilégié avec son client, en devenant une ressource opérationnelle autonome via Furious. 

Cela évite ainsi aux chefs de projets de faire les passe-plats sur les allers-retours planning/projets, permet un partage des ressources créatives simplifié et fidélise la relation entre le partenaire et l’agence. 

Un win-win intéressant que certains de nos clients et leurs frees ont bien compris !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
logo Furious

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous recevrez chaque mois toute l’actualité de FURIOUS